Alors que la France est menacée d’une nouvelle condamnation européenne pour les dégradations de ses ressources en eau, l’association UFC – Que Choisir a publié mercredi 26 février son rapport sur l’étude de la qualité de l’eau potable dans les 36 600 communes françaises. 

 

1,5 millions de Français boivent de l'eau contaminée

« 1 480 000 consommateurs continuent à payer pour une eau non conforme », voilà le constat d’une étude menée par l’association UFC – Que Choisir sur la qualité de l’eau potable en France. Selon le rapport de l’association, la qualité de l’eau s’est améliorée pour 280 000 consommateurs depuis 2012 et 98 % des Français ont accès à une eau jugée conforme à la réglementation. Pourtant, près de 1,5 millions de personnes consommeraient encore une eau contaminée.

Une activité agricole très polluante et de mauvais systèmes de traitement de l’eau

L’activité agricole traditionnelle serait largement responsable de la contamination de l’eau potable en France. 63 % des pollutions rendant l’eau non-conforme étant issus des produits phytosanitaires utilisés pour les cultures intensives. « 900 000 consommateurs, situés notamment dans les zones d’agriculture intensive du quart Nord-Est de la France, boivent une eau contaminée en pesticides, en nitrates ou en sélénium » précise l’étude. Pour le reste, 33% des non-conformités de l’eau sont liés à la vétusté de certains réseaux d’assainissement ou à un manque de contrôle, majoritairement dans les zones rurales ou montagneuses. Résultat, 500 000 consommateurs boivent une eau chargée en bactéries ou en aluminium.

L’assainissement de l’eau, un leurre pour le consommateur

Pour les 98 % des consommateurs bénéficiant d’une eau jugée conforme, l’association dénonce « une bonne qualité en trompe l’oeil », puisqu’il s’agit d’une eau contaminée qui a été traitée. A défaut d’avoir une réglementation efficace qui préviendrait la contamination des eaux (seul 6,5 % du budget des agences de l’eau consacré à la prévention des pollutions), notamment dans le secteur agricole, l’eau subit des traitements de dépollution coûteux, financés à 80 % par les impôts des Français. Une « véritable aberration écologique […] et économique » selon Que Choisir.

Vérifiez ici la qualité de l’eau de votre commune : Carte de la qualité de l’eau du robinet

Sourcewww.bioalaune.com